• En 1558, les pierres patinées de la cathédrale de Kingsbridge dominent une ville déchirée par la haine religieuse. En Angleterre, Elisabeth Tudor devient reine et le pouvoir passe de manière précaire des mains des catholiques à celles des protestants. 

    Toute l'Europe se dresse contre elle. La jeune souveraine, habile et déterminée, crée les premiers services secrets du pays, afin d'être avertie à temps des complots qui se trament contre sa vie, des projets de rébellion et des plans d'invasion.

    À Paris, Marie reine d'Écosse, proclamée souveraine légitime de l'Angleterre, attend son heure. Jeune femme séduisante et obstinée appartenant à une famille française d'une ambition sans scrupule, elle possède de nombreux partisans qui intriguent pour se débarrasser d'Elisabeth.

    Ned Willard n'a qu'un désir : épouser Margery Fitzgerald. Mais lorsque les amoureux se retrouvent de part et d'autre de la fracture religieuse qui divise le pays, Ned se place au service de la princesse Elisabeth. En ce demi-siècle tourmenté où l'extrémisme attise la violence d'Edimbourg à Genève en passant par Paris, l'amour entre Ned et Margery paraît condamné.

    Ned traque l'énigmatique et insaisissable Jean Langlais, espion français à la solde des catholiques, ignorant que sous ce faux nom, se dissimule un ancien camarade de classe qui ne le connaît que trop bien.

    Elisabeth s'accroche désespérément à son trône et à ses principes, protégée par son petit cercle dévoué d'espions ingénieux et d'agents secrets courageux.

    Les ennemis réels, alors comme aujourd'hui, ne sont pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance et du compromis aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n'importe quel prix.

    Après "Les piliers de la terre" et "Un monde sans fin" la saga historique continue avec ce nouvel opus de 920 pages et d'un peu plus d'un kilo (et oui, ce livre pèse lourd !!). Vous serez passionnés par cette formidable fresque historique. Ken FOLLETT est un maître dans le genre. Fabuleux !

     

     

     


    votre commentaire
  • Oublier. Voilà pourquoi Dana Dupinsky se consacre vingt-quatre heures sur vingt-quatre au foyer qu’elle dirige à Chicago, et se dévoue autant aux femmes victimes de violence qu’elle y accueille.

    A ces femmes, elle met un point d’honneur à ne jamais poser de questions sur leur passé. Pourtant, elle donnerait cher pour cerner la véritable personnalité de Jane Smith, une nouvelle pensionnaire qui lui inspire un malaise profond. Pourquoi a-t-elle l’impression que cette femme au regard étrange cache quelque chose de trouble ? Et pourquoi Alec, son fils de douze ans, est-il si léthargique, si absent ?

    Sa sombre intuition va se confirmer tragiquement : quelques jours seulement après son arrivée, Jane prend la fuite avec l’enfant. Horrifiée, Dana apprend alors que sa pensionnaire est en réalité une dangereuse psychopathe tout juste sortie de prison, et qu’Alec n’est pas son fils : elle l’a enlevé. 

    Pour le retrouver, Dana n’a pas le choix : elle doit affronter Jane et sa folie meurtrière. Affronter aussi les terrifiants souvenirs resurgis dans son sillage. Un combat rendu plus périlleux encore par la troublante et perturbante présence à ses côtés d’Ethan Buchanan, le parrain d’Alec, lui aussi prêt à tout pour sortir l’enfant des griffes de Jane.

    Un bon roman qui m'a beaucoup plu, la mécanique de ce scénario est impeccable.


    votre commentaire
  • Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s'aiment ou se détestent, même si les autres l'ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu'ils ont écrite au musée de la Chênaie. Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui lèguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d'un village martyr. Guerre. Occupation. Épuration. Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

    Un thriller historique à découvrir.


    votre commentaire
  • Sa première mission royale : espionner le prince de Galles.

    Londres, 1932.

    Lady Victoria Georgiana Charlotte Eugenie, fille du duc de Glen Garry et Rannoch, trente-quatrième héritière du trône britannique, est complètement fauchée depuis que son demi-frère lui a coupé les vivres. Et voilà qu'en plus ce dernier veut la marier à un prince roumain !

    Georgie, qui refuse qu'on lui dicte sa vie, s'enfuit à Londres pour échapper à cette funeste promesse de mariage : elle va devoir apprendre à se débrouiller par elle-même.

    Mais le lendemain de son arrivée dans la capitale, la reine la convoque à Buckingham pour la charger d'une mission pour le moins insolite : espionner son fils, le prince de Galles, qui fricote avec une certaine Américaine...

    Hélas je me suis beaucoup ennuyé en lisant ce livre, je n'arrivais pas à accrocher aux personnages ni à l'intrigue qui a mis du temps à démarrer. 


    votre commentaire
  • Lors d'un week-end arrosé au Cap, un jeune et riche Afrikaner renverse en voiture une jeune Noire sans logis qui erre dans la rue. Ni lui ni ses amis ne préviennent les secours alors que la victime agonise. La mère du chauffeur, Margot Le Roux, femme puissante qui règne sur les mines du Northern Cape, décide de couvrir son fils. Pourquoi compromettre une carrière qui s'annonce brillante à cause d'une pauvresse ? Dans un pays où la corruption règne à tous les étages, tout le monde s'en fout. Tout le monde, sauf Turner, un flic noir des Homicides. Lorsqu'il arrive sur le territoire des Le Roux, une région aride et désertique, la confrontation va être terrible, entre cet homme déterminé à faire la justice, à tout prix, et cette femme décidée à protéger son fils, à tout prix. 

    Un vrai coup de coeur pour ce livre très noir et que j'ai trouvé très cinématographique, à lire !


    votre commentaire
  • Jack Price est à la cocaïne ce qu'Über est au transport. C'est un criminel en col blanc, parfaitement organisé, avec une force de vente décentralisée et un produit de marque. Quand sa voisine du dessous se fait tuer, façon exécution, Jack doit savoir pourquoi. C'est une simple question de business et de sécurité personnelle, mais quelqu'un n'aime pas qu'il la pose. La preuve : les Sept Démons, probablement les sept personnes les pires de la terre, ont été engagées pour le liquider. 

    Grosse erreur. 

    Énorme erreur. 

    Parce que maintenant Jack n'est plus obligé de se contenir. Il n'a plus aucune raison de faire profil bas, aucune raison d'obéir aux règles. 

    Cette histoire raconte donc ce qui se passe quand un groupe de mercenaires internationaux s'en prend à un type relax et du genre bavard qui est en fait complètement barje. 

    C'est un roman assez particulier (y a qu'à voir le titre, déjà pas banal) et cette particularité tient surtout au style de l'auteur, complètement bordélique. C'est surtout dans la ponctuation que ça débloque : l'auteur met des virgules quand il a le temps et il n'y a pas non plus de tirets pour les dialogues, ça donne quelque chose d'assez intrigant au début, et de parfois assez difficile à suivre. En bref, un style qui cherche trop à sortir des sentiers battus et qui m'a souvent donné mal à la tête.


    votre commentaire
  • Le temps d’une soirée dans un pub tout proche de leur villa située sur la côte de granit rose de Ploumanac’h, Morgane et Elouan ont laissé leur fille de 10 jours, Gaela, aux bons soins de son frère adolescent, Arthur. Mais au retour, un berceau vide les attend. Aucune trace d’effraction, pas de demande de rançon. À la douleur de la disparition, la famille voit s’ajouter la violence du soupçon de la gendarmerie. Morgane, une mère déjà éprouvée par la perte d’un enfant, Elouan, un père souvent absent, une fortune familiale enviable… Les pistes se multiplient mais l’enquête n’avance pas.

    Pourtant près d’un mois plus tard, le miracle : Gaela est rendue à ses parents. Le soulagement l’emporte sur l’incompréhension, sauf pour Arthur, convaincu que ce bébé n’est pas sa sœur…

    On m'avait conseillé de lire ce livre car cela se passait à Ploumanac'h à un endroit que j'adore, car pour moi c'est la plus belle côte de Bretagne. Bref, j'ai trouvé de nombreuses incohérences dans ce livre sur l'attitude de la mère et cela m'a dérangé au plus haut point et de ce fait je n'ai pas vraiment adhéré à cette lecture.


    votre commentaire
  • Si Aldo Morosini - prince vénitien et expert international en joaillerie - pense qu'il en a fini avec les aventures, il se trompe.

    Un soir, à Jérusalem où il poursuit sa lune de miel avec Lisa, sa jeune épouse, un adolescent lui apporte une lettre émanant d'un dignitaire de la synagogue qui lui demande quelques instants d'entretien discret. 

    Au cœur de l'antique cité de David, il rencontre Abner Goldberg. Celui-ci lui apprend que le Grand Prêtre du Temple portait dans un sachet de soie deux émeraudes semblables, les " sorts sacrés ". La légende dit que Jehovah en personne les aurait remises au prophète Elle, et qu'elles assurent le pouvoir de clairvoyance et de prophétie.

    Goldberg désire que Morosini se lance à la recherche de ces pierres disparues depuis le sac de Jérusalem. Morosini refuse : il veut se consacrer uniquement à sa jeune femme et à ses propres affaires. Goldberg le laisse partir mais, quand Aldo arrive à l'hôtel, Lisa a disparu. Une lettre l'informe du chantage : qu'il retrouve les émeraudes sans prévenir aucune autorité, la vie de Lisa est en jeu. 

    Il ne reste plus à Morosini bouleversé qu'à accepter la mission. La quête qu'il entreprend l'oblige à remonter l'histoire des émeraudes, qui ont partout laissé des traces sanglantes. De Jérusalem à Istanbul en passant par Dijon, Prague, la Roumanie, l'Allemagne et le Tessin, Morosini va de découverte en surprise, au milieu des dangers et des pièges les plus imprévisibles. 

    Roman que l'on m'a offert, merci à Catherine, mais malheureusement je n'ai pas été sensible à cette histoire, pourtant le résumé semblait me convenir, mais la magie n'a pas opéré.


    votre commentaire
  • Que peut-on encore perdre quand la vie vous arrache le seul être que vous avez jamais aimé ?

    Adam Chapman, architecte de 41 ans, a tout pour être heureux. Il vit depuis huit ans un amour sans nuages avec sa femme Claire. Mais, un matin, un coup de téléphone vient lui annoncer l’inimaginable. Alors qu’elle passait le week-end dans la maison de campagne de ses parents, Claire a été assassinée en lisière d’un bois. En quelques secondes, l’existence d’Adam vole en éclats. Mais ce qui pourrait être une fin n’est qu’un début. Car Adam n’a aucune conscience de la véritable tragédie qui a commencé à se jouer. 

    Dès le lendemain de la mort de Claire, il va découvrir qu’il existe pire que de perdre ce que l’on a de plus cher au monde : le perdre une seconde fois…

    Un thriller qui se lit très rapidement, d'une part, parce que l'écriture est fluide et, d'autre part, parce que le suspens est là. Un dénouement totalement inattendu. Pas un instant, je n'ai imaginé le dénouement final. Bon, avouons-le, c'est un peu tiré par les cheveux… mais ça n'ôte absolument rien à la qualité de l'intrigue. Manipulation, culpabilité, désir de vengeance, désespoir… autant de thèmes qui participent au suspens et qui font de ce roman un bon thriller.

     


    votre commentaire
  • L’étude du Dr. Pim van Lommel portant sur 344 patients ayant vécu un arrêt cardiaque, a bouleversé le milieu médical international car elle démontre que l’on peut être conscient pendant une période où toutes les fonctions cérébrales ont cessé. Cette conclusion s’est imposée à partir de preuves incontestables que l’EMI se produit pendant la période de mort clinique, et que par ailleurs il s’agit d’une expérience authentique qui ne peut être attribuée à l'imagination du patient, à sa peur de la mort, à une hallucination, une psychose, les médicaments, ou toutes autres causes physiologiques. Cette étude a par ailleurs mis en évidence que les personnes montrent des signes de changement profond et durable après une EMI provoquée par un arrêt cardiaque de quelques minutes. Expériences de sortie de corps, perception extra-sensorielle, conscience accrue et autres phénomènes de cet ordre, trouvent enfin dans l’ouvrage de Pim Van Lommel, déjà best seller international, une validation scientifique. Au point de remettre en cause la conception de la conscience qui du coup semble ne plus devoir être limitée au fonctionnement du cerveau. « Le livre du docteur Van Lommel constitue un panorama, informé et définitif de toutes les EMI. Ses découvertes nous permettent d’aborder avec tous les outils de la rationalité, le mystère humain le plus insondable : celui de la vie après la mort » Dr Raymond Moody, auteur du best-seller mondial La vie après la vie.

    Ce n'est pas une lecture facile, mais cela reste très intéressant.


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires