• Photographie de HAN LIN TEH, National Geographic your shot

    Une femme âgée est l'une des dernière de sa tribu à avoir des tatouages sur le visage. Les tribus ont commencé à se tatouer le visage pour dissimuler leur beauté et s'enlaidir dans l'espoir d'échapper d'être kidnappées ou de devenir les concubines des rois birmans, explique le photographe Han Lin Teh, de la communauté Your Shot. L'acte de se tatouer le visage est extrêmement douloureux, particulièrement sur la partie fine de la paupière. Cette pratique est par ailleurs dangereuses, il est possible de mourir des suites d'une infection.

     


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :