• Hubble découvre une planète d'un noir absolu

    À quelques centaines d'années-lumière de la terre, quelque part dans le groupe d'étoiles que les habitants de la Terre appellent la constellation du Cocher, se trouve la planète Wasp-12b. Cela fait déjà plusieurs années que les scientifiques connaissent son existence… mais grâce à de nouvelles mesures effectuées par le télescope spatial Hubble, on en sait un peu plus sur ce monde lointain. Et les analyses révèlent une particularité étonnante : la planète est d'un noir absolu et absorbe quasiment l'intégralité des rayons lumineux de son étoile !

    Au lieu de refléter la lumière de son soleil (comme le font par exemple les planètes du système solaire), elle absorbe 94 % des rayons lumineux qui la touchent, et n'en réfléchit donc que 6 %… ce qui la rend pratiquement invisible dans le vide spatial !

    Il s'agit d'une géante gazeuse, constituée essentiellement de gazs et de métaux en fusion, à l'instar de Jupiter. Plus grosse que cette dernière, elle est en train d'être lentement absorbée par son étoile, dont elle est trop proche. À chaque rotation, l'astre « dévore » donc un peu de matière issue de cette planète ténébreuse.

    Si Wasp-12b ne réfléchit qu'une quantité infime de lumière, c'est avant tout parce que sa surface est très chaude : plus de 2 500 °C en moyenne sur la face éclairée par son soleil ! De ce côté-ci, la chaleur infernale rend totalement impossible la formation de nuages : les photons s'engouffrent donc dans l'atmosphère, où ils sont absorbés par les atomes d'hydrogène et immédiatement convertis en énergie thermique.

    Du côté non éclairé, il ne fait « que » 1 100 °C, et des nuages pourraient bien y être présents… sauf que comme cette face est plongée dans la nuit, elle ne reflète pas non plus de lumière.

    Cette planète ténébreuse, d'un noir quasiment absolu, nous prouve une nouvelle fois que l'univers regorge de merveilles et de bizarreries insoupçonnées. Qui sait quels autres astres mystérieux se cachent au-delà des frontières de notre atmosphère ?

    Sources : Science et avenir.


    Tags Tags : , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :