• Deux vies valent mieux qu'une de Jean-Marc Roberts ***

    "Nous avions tous le même âge, 13, 14, 15 ans. Les plus jolies filles portaient des bikinis. On les appelait due pezzi, oui (2 morceaux). C'étaient les étés des paris, des défis. Plus faciles à gagner qu'une rémission, mais tout de même..."

    Jean-Marc Roberts fait le récit de deux morceaux de sa vie : celui de la maladie et le souvenir de 4 étés passés en Italie, adolescent. Le soleil Italien vient pénétrer le froid de l'hôpital, l'oncle Félix s'invite entre 2 rendez-vous de médecins, les petites amoureuses Calabraises, Amalia et Mariella, croisent femmes et enfants. Et Jean-Marc Roberts, qui dit préférer dans la vie les tours d'illusionnistes, réussit parfaitement celui-ci : il rend ce lointain passé terriblement vivant et nous fait croire que la gravité n'est peut-être pas là où on l'attend.

    C'est un récit, insolent, pudique, drôle, optimiste et sincère, je m'y suis retrouvé parfois dans certains de ses propos. J'ai bien aimé ce livre. Voilà mon sentiment de ce livre :

    ééé

    é    Moyen

    éé   Bon

    ééé  Très bon

    éééé  Excellent

     


    Tags Tags : , , , , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :