• Vidéo du Swaziland lors de nos vacances en janvier 2019.


    votre commentaire
  • Après le décès accidentel de sa femme et de sa fille, le commissaire Sharko est un homme brisé. Insomnies, remords, chagrin...

    Difficile dans ces conditions de reprendre du service. Mais une macabre découverte va brutalement le ramener à la réalité : une femme est retrouvée morte, agenouillée, nue, entièrement rasée dans une église. Sans blessures apparentes, ses organes ont comme implosé.

    Amateur d'énigmes, le tueur est aussi un orfèvre de la souffrance. Et certainement pas prêt à s'arrêter là. 

    Pour Sharko, déjà détruit par sa vie personnelle, cette enquête ne ressemblera à aucune autre, car elle va l'entraîner au plus profond de l'âme humaine : celle du tueur... et la sienne.

    Une intrigue passionnante, des rebondissements inattendus, un suspens omniprésent, j'adore !

     

     


    votre commentaire
  • Vidéo de  l'Afrique du Sud lors de nos vacances en janvier 2019.


    votre commentaire
  • Un cadavre en morceaux artistiquement répartis est retrouvé aux environs de Paris. La victime a été décapitée et son corps martyrisé a fait l'objet d'une mise en scène défiant l'imagination. Le commissaire Franck Sharko est dépêché sur les lieux. Les ténèbres, il connaît : sa femme a disparu depuis six mois. Aucun signe de vie, aucune demande de rançon.

    Et cette nouvelle affaire, en réveillant le flic qui dormait en lui, va l'emmener au cœur de la nuit, loin, beaucoup trop loin...

    On est tout de suite happé par l'intrigue. Une fois dedans, il est pratiquement impossible de le lâcher, c'est normal c'est du Franck THILLIEZ ! Merci Karine pour ce roman dédicacé !

     


    votre commentaire
  • Vidéo de Cap Town en Afrique du Sud lors de nos vacances en janvier 2019.

     


    1 commentaire
  • Nicolas Thomas vient de fêter son cinquante-deuxième anniversaire lorsqu’il passe les portes de la centrale de Clairvaux. Après trente ans d’incarcération, il est enfin libre. Personne ne l’attend. Tous ceux qu’il connaissait l’ont abandonné depuis longtemps, depuis le jour où il a été reconnu coupable d’avoir sauvagement assassiné quatre jeunes femmes dans des conditions terribles.

    Sophie Ponchartrain est commissaire divisionnaire à Paris. Lorsqu’elle apprend la libération conditionnelle de Nicolas, elle se souvient de cette journée harassante de garde à vue où elle lui a arraché des aveux. C’est à elle seule, jeune recrue à la criminelle, qu’il avait confessé ses crimes avant de revenir soudainement sur sa déclaration. C’est en clamant son innocence qu’il a été condamné à la perpétuité.

    L’affaire ne tarde pas à la rattraper. En effet, quelques jours après sa libération, Nicolas disparaît. Et un nouveau meurtre est commis, en tous points semblable à ceux dont il a été accusé trente ans plus tôt.

    Sophie reçoit alors une nouvelle lettre de Nicolas, dans laquelle il nie être l’auteur des meurtres. Elle se conclut par ces mots : « Sauvez-moi ! »

    Jusqu'à la fin, il est impossible de savoir quelles sont réellement les intentions des personnages que l'ont suit. Qui est coupable, victime, méchant ou gentil ? le doute est présent à chaque instant, une vraie réussite.

     

     


    votre commentaire
  • Annie O'Sullivan, 32 ans, est agent immobilier sur l'île de Vancouver. Par un beau dimanche ensoleillé d'août, alors qu'elle fait visiter une maison à un potentiel acquéreur, ce dernier lui plante le canon d'un revolver dans le dos et l'oblige à monter dans sa camionnette...

    Quand Annie se réveille, elle est prisonnière dans une cabane isolée en pleine forêt. C'est le début d'un enfer qui durera plus d'un an : douze mois où le Monstre - comme Annie le surnomme - fera d'elle sa chose. Torture psychologique, abus sexuels... : tout y passera, jusqu'à ce que la jeune femme parvienne enfin à s'échapper.

    Pourtant, le plus dur commence pour Annie, qui doit à présent surmonter son traumatisme, réapprendre à vivre normalement sans plus dormir enfermée dans un placard, seul lieu où elle se sent en sécurité, et, surtout, accepter l'effroyable vérité : elle connaît le commanditaire de son enlèvement...

    C'est effrayant, surprenant, angoissant, oppressant... et on en redemande ! Bref c'est très bon. A lire de toute urgence (ça va très  vite d'ailleurs, vu qu'il est impossible de le lâcher).

     

     


    votre commentaire
  • En apparence, Jack et Grace ont tout pour eux. L'amour, l'aisance financière, le charme, une superbe maison.

    Le bonheur. Vous connaissez tous un couple comme celui qu'ils forment, le genre de couple que vous aimeriez connaître mieux. Vous adoreriez passer davantage de temps avec Grace, par exemple. L'inviter à déjeuner, seule. Et pourtant, cela s'avère difficile. Vous réalisez que vous ne voyez jamais Jack et Grace l'un sans l'autre. Est-ce cela que l'on appelle le grand amour ? À moins que les apparences ne soient trompeuses. Et que ce mariage parfait ne dissimule un mensonge parfait. Car pourquoi Grace ne répond-elle jamais au téléphone ? Et pourquoi les fenêtres de la chambre sont-elles pourvues de barreaux ?

    Une histoire haletante, au rythme effréné, avec du suspens, qui vous obligera à dévorer ce livre en quelques jours, ou comme moi en quelques heures !

     


    votre commentaire
  • La mésange et l'ogresse de Harold COBERT ****

    "Ce que je vais vous raconter ne s’invente pas."

    22 juin 2004. Après un an d’interrogatoires, Monique Fourniret révèle une partie du parcours criminel de son mari, "l’Ogre des Ardennes". Il sera condamné à la perpétuité. Celle que Michel Fourniret surnomme sa "mésange" reste un mystère : victime ou complice ? Instrument ou inspiratrice ? Mésange ou ogresse ?

    Quoi de plus incompréhensible que le Mal quand il revêt des apparences humaines ?

    En sondant les abysses psychiques de Monique Fourniret, en faisant résonner sa voix, jusqu’au tréfonds de la folie, dans un face à face tendu avec les enquêteurs qui la traquent, ce roman plonge au coeur du mal pour arriver, par la fiction et la littérature, au plus près de la glaçante vérité.

    Glauque, noir, toute l'horreur est là. Un tour de force dans l'écriture. Un livre qu'on ne lache sous aucun prétexte.

     


    votre commentaire
  • Quand des policiers viennent annoncer au Docteur Benjamin Delmas que son frère Lucas a été retrouvé noyé dans un canal à Bangkok, il ne comprend pas tout de suite de quoi il s'agit. Il n'a pas vu Lucas depuis si longtemps. Il s'entendait mal avec ce frère rebelle, membre d'une organisation écologiste radicale et si prompte à voir des complots derrière tous les malheurs du monde.

    L'autopsie révèle pourtant que Lucas ne s'est pas noyé par accident. On l'a maintenu sous l'eau.

    Grâce à une étrange lettre cachée et en retrouvant certaines amies de son frère, Benjamin comprend que son frère allait boucler une longue enquête. Il avait voyagé dans plusieurs pays d'Asie à la rencontre de paysans qui n'avaient qu'un seul point commun: ils avaient tous utilisé un pesticide surpuissant, le binarzole, fabriqué par la multinationale BGC.

    Mais à ce moment précis, il est déjà trop tard pour le Docteur Delmas. Des hommes sont sur ses traces...

    Excellent thriller écologique, un auteur Nantais à suivre.

     

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires