• De retour à Seattle, Mike Logan, ancien shérif de River Falls, a obtenu le poste de chef du service des homicides. En ce début de printemps, il va être confronté au meurtre d’un jeune étudiant en beaux-arts. Il confie l’affaire à sa meilleure équipe, et très vite les lieutenants Rivera et Nelson en viennent à enquêter sur la famille la plus influente de la ville, les Winedrove, et en particulier sur leurs quatre enfants qui ont chacun choisi d’emprunter des chemins bien différents les uns des autres.  

    Un roman très bien rythmé, des rebondissements, du suspens tout ce que j'aime.

     

     


    votre commentaire
  • Pièges et sacrifices de Roger SMITH ****

    Tout commence lorsque, gonflé aux stéroïdes, le fils de Mike Lane, un riche Blanc du Cap, assassine la fille qu'il a ramenée chez lui. Pas question pour sa mère, Beverly, que la police l'arrête et l'expédie à l'horrible prison de Pollsmoor où il est sûr d'être assassiné. Sans vergogne, elle accuse le fils de sa femme de ménage à demeure. Faible, Mike Lane ne dit rien et, trop heureuse de résoudre le meurtre, la police marche dans la combine. Mais… la femme de ménage a aussi une fille et cette fille, elle, ne lâchera pas tant qu'elle n'aura pas rétabli la vérité. Et, au Cap, la police n'aime pas trop qu'on mette son nez dans ses affaires. Dans une Afrique du Sud où les rapports Noirs-Blancs sont toujours tendus, l'affaire a bien des chances de mal finir…

    Un roman choc, un vrai coup de coeur. Merci Karine pour cette découverte !

     


    votre commentaire
  • Un manuscrit sans fin, une enquête sans corps, une défunte sans visage pour un thriller virtuose ! 

    Aux alentours de Grenoble, un jeune a fini sa trajectoire dans un ravin après une course-poursuite avec la douane. Dans son coffre, le corps d'une femme, les orbites vides, les mains coupées et rassemblées dans un sac. À la station-service où a été vue la voiture pour la dernière fois, la vidéosurveillance est claire : l'homme qui conduisait n'était pas le propriétaire du véhicule et encore moins le coupable.

    Léane Morgan et Enaël Miraure sont une seule et même personne. L'institutrice reconvertie en reine du thriller a toujours tenu sa vie privée secrète. En pleine promo pour son nouveau roman dans un café parisien, elle résiste à la pression d'un journaliste : elle ne donnera pas à ce vautour ce qu'il attend, à savoir un papier sur un auteur à succès subissant dans sa vie l'horreur racontée dans ses livres. Car sa vie, c'est un mariage dont il ne reste rien sauf un lieu, L'inspirante, villa posée au bord des dunes de la Côte d'Opale où est resté son mari depuis la disparition de leur fille. Mais un appel lui annonçant son hospitalisation à la suite d'une agression va faire resurgir le pire des quatre dernières années écoulées. Il a perdu la mémoire. Elle est seule.

    Dans le vent, le sable et le brouillard, une question se posera : faut-il faire de cette vie-là un manuscrit inachevé, et en commencer un autre ?

    Que dire après cette lecture addictive, j'ai le cerveau à l'envers, retourné, enfin vous aurez compris que j'ai adoré et je peux vous dire que ces l'un de ces meilleurs romans.

     

     


    votre commentaire
  • Un archipel isolé au nord de la Norvège, battu par les vents. Et, au bord de la falaise, le corps nu et martyrisé d'une femme. Les blessures qui déchirent sa chair semblent être autant de symboles mystérieux. 

    Quand l'inspectrice Sarah Geringën, escortée par les forces spéciales, apprend l'identité de la victime, c'est le choc. Le cadavre est celui de la Première ministre. 

    Qui en voulait à la chef de gouvernement ? Que cachait-elle sur cette île, dans un sanctuaire en béton enfoui au pied du phare ? Sarah, très vite, le pressent : la scène du crime signe le début d'une terrifiante série meurtrière. Dans son enquête, curieusement, quelqu'un semble toujours la devancer. Comme si cette ombre pouvait lire dans ses pensées... 

    De la Norvège à la vieille cité de Byblos, et jusqu'au cœur même du Vatican, c'est l'odeur d'un complot implacable qui accompagne chacun de ses pas. Et dans cette lutte à mort, Sarah va devoir faire face à ses peurs les plus profondes. à ses vérités les plus enfouies... 

    Comme dans son précédent roman "le Cri" on se croirait dans une super production Hollywoodienne, il y a un rythme redoutable. Dans ce livre j'ai beaucoup voyagé en passant par la Norvège, l'Allemagne, Byblos au Liban, Rome.  Un roman qu'on a du mal à lâcher, bref une très bonne lecture. Vivement la suite, et du coup c'est pour quand ?

     

     

     


    votre commentaire
  • Entre les impressionnants piliers de granite du pont de Brooklyn, un réseau de filins d’acier quadrille l’espace. Tel un insecte pris au piège, le corps brisé de William Fawkes éclipse les premiers rayons du soleil. Un mot est gravé sur son torse mutilé : APPÂT.

    Cette sinistre mise en scène n’est que la première d’une longue série. Tandis que les meurtres se succèdent de chaque côté de l’Atlantique, Emily Baxter, nouvellement promue inspecteur principal, et deux agents spéciaux américains vont devoir collaborer afin d’identifier l’architecte de cette toile diabolique…

    Après Ragdoll voici le second tome, le récit est toujours aussi dynamique et captivant. Vivement le troisième !

     


    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires