• Goldorak, un sacrès souvenir, le premier dessin animé japonnais diffusé en France, j'ai adoré !

     


    votre commentaire
  • Comme d'habitude je vous propose de faire une recette rapide et bonne. Aujourd'hui ce sera une flammkueche, une spécialité de l'est de la France. C'est ma recette, alors désolé pour les aficionados !!

    J'ai acheté une pâte à pizza, un conseil il faut l'étaler encore plus fine, ce ne sera que meilleur.

    Recette Flammekueche

    Il vous faudra 1 oignon, de la crème épaisse et des lardons.

    Recette Flammekueche

    Etalez une peu de crème :

     Recette Flammekueche

    Mettre quelques lardons :

    Recette Flammekueche

    Et quelques rondelles d'oignon coupées très fines :

    Recette Flammekueche

    Et hop au four, et en attendant Gigy qui voulait que je la prenne en photo :

    Recette Flammekueche

    Maintenant c'est cuit, miam miam avec une bonne salade, bon appétit !

    Recette Flammekueche


    votre commentaire
  • Durant le Salon de l’agriculture, un visiteur interroge un éleveur de vaches qui vient de remporter le grand prix pour la qualité de leur lait :
    - Bravo ! C’est formidable ! Mais comment arrivez-vous à obtenir un si bon lait ?
    - Oh ! c’est très facile. Tous les jours, je les motive en disant :
    - Bonjour mesdames, alors qu’est-ce qu’on donne aujourd’hui, du bon lait ou de la bonne viande ?


    votre commentaire
  • Le papier toilette :

    Pendant des millénaires, l'homme a utilisé des feuilles d'arbres, doigts, pierres ou bâtons. Jusqu'à ce qu'un petit malin nommé Joseph Gayetty ne dépose le brevet du Gayetty's Medicated Paper. Voilà le premier papier toilette moderne ! Lubrifié à l'aloès, il est avant tout présenté comme un traitement contre les hémoroïdes. Héla, le produit fait un gros flop. A partir des années 1890, d'autres industriels vendeur des versions en chanvre, en coton ou en cellulose. Ces produits séduisent peu à peu les Américains au début du XXème siècle, puis les Européens dans les années 1960, remplaçant le papier journal couramment utilisé à cette époque.


    votre commentaire
  • Depuis quand la moutarde est-elle le symbole de Dijon ?

    A partir du XIIIème siècle, on prépare la moutarde dans plusieurs régions de France, le plus souvent avec des graines de sévené fermentées dans du moût (jus de raisin épais), d'où le nom de "moutarde", puis dans du vinaigre. L'activité est règlementée à Dijon (parmi d'autres villes), dès 1390, sous le duc de Bourgogne Philippe le Hardi. La recette reste inchangée jusqu'au milieu du XVIIIème siècle. C'est alors un Dijonnias remplace le vinaigre par du verjus, un jus de raisin acide, ce qui le rend le condiment plus piquant. La moutarde forte de Dijon connaît un grand succès. Au XIXème siècle, la production locale explose. Or il se trouve que la devise de la ville est ... "Moult me tarde" ("J'en ai très envie", c'est à dire "Finissons-en"), cri de guerre de Philippe le Hardi. La coïncidence ravit les producteurs locaux : ils associent la moutarde à leur ville, en faisant un produit fortement chargé en histoire.


    1 commentaire
  • L'autobus à impériale (here come the double deckers) est une série télévisée britanico-américaine en 17 épisodes de 21 minutes diffusée en France pour la première fois le 18 octobrte 1972 sur la première chaîne de l'ORTF. Elle a été diffusée dur TF1 dans les émission suivantes : les visiteurs du mercredi en 1976, les visiteurs de noël en 1980 et croque vacances en 1983. La chîne satellite Canal J a diffusée plusieurs fois la série.


    votre commentaire
  •  

     Vue des deux temples, au fond le grand temple, au plus prêt le petit temple.

     

    Le grand temple

     

    Le petit temple

     

    Le démontage du temple

     

    Les temples d'Abou simbel sont 2 temples de l'Egypte antique construits par le Pharaon Ramsès 2, pour son culte ainsi que celui de 2 dieux égyptiens et de son épouse Néfertari à Abou Simbel, en Egypte, au nord du lac Nasser sur le Nil, à environ 7O km de la 2ème cataracte du Nil. 

    Ramsès 2, lance le chantier dès le début de son règne, il tient à reprendre l'oeuvre du pharaon qui lui sert de modèle Amenhotep 3, qui avait fait bâtir des sanctuaires monumentaux en haute Nubie. Il souhaite ainsi renouer avec la prospérité qui régnait sous le règne de son prédesseur, les temples doivent combler les dieux, assurer grâce au bon cycle des crues du Nil la sécurité alimentaire de ses sujets.

     

    C'est le fils royal de Koush de Nubie qui est chargé des travaux, Louny puis son successeur Hékanakht.

    Le grand temple, est un hémispéos construit à l'origine dans la colline de Méha. Il est voué au culte d'Amon, de Rê, de Ptah et Ramsès 2 assis ainsi que d'autres statues, bas reliefs et frises; Les parties non taillées dans la roche sont un péribole et un pylône en briques de limon du Nil.

    Au lever du soleil, ses rayons éclairent le fond du sanctuaire et, à l'époque du pharaon, 3 statues sur les 4 les 21 février et  le 21 octobre, qui sont actuellement éclairées Les 23 février et 23 octobre, un décalage d'une journée du lever du soleil fait un décalage de 40 cm de la partie éclairée dans le sanctuaire.

    Le petit temple, est un spéos construit à l'origine dans la colline d'Isbshek. Il est voué au culte de Néfertari déiffiée sous les traits d'Hathor. Il est taillé dans la roche en totalité, y compris la façade composée de 6 statues colossales de Ramsès 2 et de Nefertari ainsi que d'autres statues, bas-reliefs et frises.

    Dans les années 1960, alors que le président égyptien Gamal Abdel Nasser fait contruire le haut barrage d'Assouan sur le Nil afin de produire de l'électricité, d'augmenter les surfaces cultivables et d'éliminer la crue du Nil en aval du barrage, l'UNESCO entreprend de sauver ces deux monuments majeurs du patrimoine mondial de la montée des eaux du lac Nasser.

    Le chef d'oeuvre nubien de Ramsès 2, situé à l'origine sur les collines sacrées de Méha et d'Ibshek, a été démonté entièrement et reconstruit plus haut au bord du lac sur une colline factice à l'abri de la montée des eaux.

    Le sauvetage d'Abou Simbel représente pour l'archéologie la mise en place de mesures décrétées par l'UNESCO et qui a fait reconnaître à plusieurs pays l'importance de préserver le patimoine mondial.

    L'égyptologue française Christiane Desroches Noblecourt a beaucoup oeuvré pour le sauvetage de ces temples. Jean Bourgoin, ingénieur, a été le chef de projet pour l'UNESCO, de cette mission de sauvetage.

    Un site grandiose, deux temples qui sont, à mon avis, sont les plus beaux temples d'Egypte, alors si vous avez l'occasion d'aller visiter l'Egypte, ne manquez pas d'aller faire un petit tour là-bas.

     


    2 commentaires
  •  

    Le magicien

    Gabriel Lécuyer est un magicien un peu particulier, personne ne se méfie de lui. Récemment libéré de prison, il reprend le cours de sa vie : observer, attirer, tuer. Pour ses victimes, il reste le magicien. Son public préféré : les enfants. Un homme se méfie de lui, le commissaire Mistral. Formé à dresser le profil psychologique des tueurs en série et à les traquer, il a senti derrière ces récentes disparitions et meurtres de jeunes garçons, la signature d'un même homme, invisible, secret, insaisissable. Un magicien...

    L'auteur jean-Marc Souvira est commissaire divisionnaire dans la police judiciaire au sein de laquelle il exerce depuis 25 ans. Il dirige actuellement le service de répression de la traite des êtres humains. Il s'est lancé dans l'écriture en 2004 et a coécrit le scénario du film Go fast d'Olivier Van Hoofstadt, sorti en 2008 et coproduit par Luc Besson. Il vit à Paris avec sa femme et ses 2 enfants. Le Magicien est son premier roman, il a reçu le prix des lecteurs "goutte de sang d'encre".

    Un très bon polar, on est à la fois dans la peau du magicien, du commissaire et des victimes. Ca glace le sang !

     

     

     

     




    votre commentaire
  • Un dessert surprenant !

     

    Pourquoi ce dessert est surprenant ? Et bien j'ai testé et j'ai aimé. C'est une tartelette mangue et avocat avec des chips d'ananas. Et oui l'avocat est un fruit et c'est la première fois que je l'ai testé en version sucré. C'est un bon mariage, par contre on est vite rassasié !!


    2 commentaires



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires